SITE DU LYCÉE COSTEBELLE

Classe euro italien PDF Imprimer Envoyer
  
  • Tous les détails sur le partenariat avec Turin dans ce document- Partenariat Costebelle-Turin


    Une ouverture sur la culture italienne et son histoire.

    Une pratique vivante et élargie de la langue

    Une mention "européenne" sur le diplôme du baccalauréat


  • Modalités d’enseignement

L’enseignement en section européenne repose sur deux heures de cours en plus de l’horaire commun au titre d’option facultative. Cette option est choisie en seconde et se poursuit jusqu’en terminale. Ces deux heures sont réparties comme suit :Une heure de DNL (discipline non linguistique, ici l’histoire-géographie) dispensée en italien par un professeur de la discipline (et non un professeur de langue).

    • Une heure d’italien « européen » dispensée par un professeur de langue.

Les élèves de 2nde de la section européenne italien ont la priorité pour participer à un échange ou un voyage scolaire.Partenariat avec le lycée linguistique d'Oggiono ( Lac de Côme, Lombardie)

Avec l’option européenne à COSTEBELLE , le choix des enseignements d’exploration est obligatoirement :

SES + Littérature et Société ou SES + MPS

Cette option n’est pas l'équivalent de l'option « langue renforcée ». La langue devient un outil de communication et non plus le but de l’enseignement. En DNL, le cours est avant tout un cours d’histoire-géographie, qui suit, selon les instructions officielles, le programme du tronc commun. Mais le programme est adapté et centré sur des exemples et des études de cas du monde italien.

 

L’option est ouverte aux trois séries du baccalauréat général : S, ES, L

  • Le recrutement

La section est ouverte à tous les élèves même s’ils n’ont pas suivi une section européenne au collège : il suffit de la demander en 1er vœu.

  • Les avantages

L’obtention du baccalauréat « section européenne » peut apporter des avantages spécifiques tels que la dispense de tests d’entrée dans certaines filières (par ex. test de langue à l’entrée de l’Université)

C’est un atout en général dans tous les dossiers d’inscription post-bac, car c’est un gage de sérieux du candidat, de son ouverture d’esprit, de sa maîtrise de la langue et de la culture italienne.

Cette maîtrise peut se révéler intéressante non seulement dans les domaines littéraires ou artistiques, (journaliste, interprète, traducteur, métiers de l’édition etc.), mais aussi dans des domaines plus inattendus : dans l’immobilier ou dans le notariat, étant donné le nombre d’investisseurs italiens surtout sur la côte ; dans la médecine : par exemple à Hyères il existe un centre de rééducation motrice unique, où nombre de patients italiens viennent se soigner. Sans oublier Cadarache, centre scientifique européen, ou la possibilité de faire ses études supérieures et de travailler en Italie, à seulement 180km de Toulon.

  • La mention « section européenne italien» au baccalauréat.

Cette mention est portée sur le diplôme du baccalauréat général.

Deux conditions sont requises :

  • avoir obtenu une note égale ou supérieure à 12 sur 20 à l'épreuve de la langue vivante de la section ;

  • avoir obtenu une note égale ou supérieure à 10 sur 20 à une évaluation spécifique visant à apprécier le niveau de maîtrise de la langue acquis au cours de la scolarité en section européenne

Le candidat au baccalauréat général peut faire prendre en compte cette évaluation spécifique dans le calcul de la note globale comptant pour l'obtention du baccalauréat, par substitution à l'une ou l'autre des épreuves facultatives. Il fait connaître son choix au moment de l'inscription à l'examen.

  • Modalités de l’épreuve

Cette option prépare les élèves à l’épreuve spécifique orale d’histoire-géographie, où la LV est le moyen de communication. L’oral dure 20 min et la préparation 20 min également. Il repose sur un sujet portant sur un thème abordé pendant l’année de terminale mais accompagné de deux documents inconnus qu’il faut commenter pour répondre au sujet. Le candidat dispose de 10 min à l’oral pour traiter ce sujet (en PPC : prise de parole en continu) et cet exposé est suivi de 10 min d’entretien. Les questions lors de l’entretien portent sur le sujet, sur les autres thèmes abordés, sur la culture générale du monde italien, les expériences abordées en section européenne et les motivations du candidat. Il permet de mesurer la capacité du candidat à s’exprimer correctement en situation d’interaction.